MUSIQUE CLASSIQUE ITINERANTE
Porté par le Collectif Régional d’Activités Musicales (CoRéAM), le festival des Coréades a pris goût au voyage ! Non content d’offrir des concerts de haute facture au public deux-sévrien, il propose à des interprètes, choisis avec soin, de se produire dans les départements limitrophes et même un peu plus loin… Assumant sa dimension régionale, le Festival arpente ainsi les kilomètres et les lieux de spectacle et de patrimoine pour faire découvrir à un public toujours plus large aussi bien des oeuvres symphoniques qu’un répertoire plus intimiste de musique de chambre par exemple, voire même des solos. Grâce à cette variété, les Coréades font aussi voyager les émotions !

En Deux-Sèvres et ailleurs
Du 22 septembre au 19 octobre 2017
Concerts de musique classique
www.coream.org

Jean-Yves Gaudin, à la baguette des Coréades

CONTRASTES & MUSIQUE

Pour élaborer la programmation de cette nouvelle saison du festival Coréades, le directeur artistique Jean-Yves Gaudin s’est laissé guider par son goût pour les contrastes. Contrastes entre les univers musicaux de compositeurs aussi variés que Sibelius, Gouvy, Poulenc, Ravel, Mahler, Ibert ou Rutter, contrastes entre les émotions en passant de la douleur du Stabat Mater à l’allégresse du Magnificat, contrastes entre les atmosphères, les esthétiques… La diversité est donc à l’honneur pour ces 23è Coréades. Mieux, elle est au programme de chacune des soirées de concerts !

22 septembre / 20h30 / Niort
Sérénade russe par le Quatuor Élysée

30 septembre / 20h30 / Ardin
1er octobre / 17h30 / Mauzé-sur-le-Mignon
Beethoven, Rachmaninov, Gouvy par le Quatuor Élysée,

11 octobre / 20h30 / Saint-Maixent-l’École
Concert symphonique. Concerto pour flûte de Jacques Ibert (soliste Virgile Aragau) et Symphonie fantastique d’Hector Berlioz, avec la Philarmonie Nationale de Roussé dirigée par Jean-Yves Gaudin.

8 octobre / 17h30 / Aiffres
Concert avec soliste et chœurs. Stabat Mater de Francis Poulenc et Magnificat de John Rutter, avec Teodora Tchukurska (soprano), l’Ensemble choral régional CoRéAM, Accords libres, Chorus 17 et la Philarmonie Nationale de Roussé dirigée par Jean-Yves Gaudin.

10 octobre / 20h30 / Niort
14 octobre / 20h30 / Melle
16 octobre / 20h30 / Parthenay
Concert symphonique. Ouverture de La chauve souris de Johann Strauss, Valse des fleurs de Piotr Illitch Tchaïkovski, Valse triste  de Jean Sibelius, Concerto per oboe de Domenico Cimarosa (soliste : Svetiana Ancheva), Extrait de Samson et Dalila (« Bacchanale ») de Camille Saint-Saëns et Conte de Ma Mère l’Oye de Maurice Ravel, avec la Philarmonie Nationale de Roussé. dirigée par Jean-Yves Gaudin.

La Philarmonie Nationale de Roussé sera dirigée par Jean-Yves Gaudin
Téléchargez le programme complet

COMBIEN ÇA COÛTE ?

  • Gratuit pour les moins de 15 ans
  • Place individuelle (1 concert) : 18 ou 25 € – Tarif réduit : 14 ou 18 €
  • Carte « DUO » (2 concerts) : 35€
  • Carte « TRIO » (3 concerts) : 45€
  • Carte « QUATUOR » (4 concerts) : 60€
  • Pass « OPEN » pour tout le Festival : 80€
  • Carte « BONHEUR » pour 4 personnes pour 1 concert : 60€
  • Tarif réduit pour les membres des associations chorales et écoles de musique, les étudiants et les demandeurs d’emploi.

OÙ RÉSERVER ?

ÇA SE PASSE OÙ ?

Les Coréades d’automne se déroulent un peu partout en Deux-Sèvres mais aussi en Charente-Maritime, en Gironde et dans la Vienne

A Niort et en Deux-Sèvres

Ça se passe aux Coréades en 2017

Le Quatuor Elysée ouvre l’édition 2017 des Coréades  le 22 septembre à Niort